C'est pas moi qui le dit, c'est un professeur à
Centrale
.

Aujourd'hui les conséquences de l'adoption des brevets
sur l'industrie informatiques sont connues et sont malheureusement à
déplorer:

  • entre 30 et 40 milliards de dollars de redevances annuelle à payer par
    l'ensemble des pays de l'Europe aux industries essentiellement
    américaines.
  • possibilité d'entraver la création et l'innovation notamment celle du
    logiciel libre qui reste la dernière chance, pour l'Europe, de jouer un
    rôle dans le domaine de l'informatique.
  • en brevetant le format des données, Microsoft va ainsi imposer ses
    logiciels dans le monde du multimédia et contrôler les fournisseurs de
    contenus.



(Via StandBlog).