Éditeur de logiciels libres : tiers de mutualisation


Tue 08 March 2005 By nuxeo

Ce post vient en réaction à un article paru dans le journal
du net à propos des éditeurs de logiciels libres et des
rapports qu'ils entretiennent avec les communautés et les
acteurs économiques de l'informatique. Cet article est
incomplet car il ne présente pas les cas dans lesquels un
éditeur de logiciel libre est à la tête d'une communauté. Il
s'agit pourtant du modèle suivi par Zope et par Nuxeo. Un
éditeur de logiciel libre a plusieurs missions à sa charge
:



  • Maintenir un logiciel et le distribuer,

  • Définir et suivre une roadmap,

  • Animer une communauté,

  • Assurer la liaison entre les communautés du logicel libre
    et les organisations économiques.


Présenté de cette façon, il ne s'agit pas simplement d'un
empaqueteur / diffuseur de logiciels libres existants mais
bien d'un créateur de logiciel leader d'une communauté.
L'exemple de Zope en la
matière est frappant, Zope Corp est à la tête des
développements de la plateforme, et anime la communauté des
développeurs contributeurs. Il ne s'agit pas d'un exemple
isolé puisque ce modèle est suivi par IBM pour Eclipse, Sun pour OpenOffice.org et Nuxeo
pour CPS.


Un autre aspect différenciant de l'éditeur de logiciel
libre est son rôle de tiers de mutualisation. En effet, il
assure que les projets menés autour de la plateforme :



  • Convergent,

  • Respectent les règles de développement,

  • Ne développent pas deux fois le même module
    logiciel.


La mutualisation et la générisation des modules réalisés
dans le cadre de projet, de R&D ou par les membres de la
communauté représentent le coeur de l'activité d'un éditeur de
logiciel libre. Cette démarche permet de satisfaire les
clients faisant appel à ses services en leur apportant des
garanties supplémentaires :



  • Les modules développés dans le cadre de projets puis
    générisés profitent du support de la communauté,

  • Les clients ne payent pas deux fois pour une même
    fonctionnalité,

  • Les projets sont facilement maintenables car réalisés à
    partir d'un socle commun tendant vers la généricité.


Cette approche innovante permet de créer des synergies de
fait et participent à faire évoluer plus rapidement les
technologies. En faisant appel à un éditeur de logiciels
libres certains clients bénéficient des avancées des autres,
ou financent des fonctionnalités complémentaires. Des
organisations sans relation explicites participent au même
effort de développement logiciel. Des SSII concurrentes
peuvent bénéficer des développements réalisés dans le cadre de
projets distincts pour accélerer leur processus de
développement. Les bénéfices du développement distribué sont
nombreux mais reposent sur l'action de l'éditeur de logiciel
libre et de son interaction avec une communauté repensée au
sens large composée de clients, de développeurs et
éventuellement de SSII.


(Post originally written by Arnaud Lefèvre on the old Nuxeo blogs.)


Category: Product & Development