La transformation digitale a souvent des conséquences inévitables, notamment la création d’importants volumes de contenus et données, obligeant les entreprises à faire preuve d’une plus grande flexibilité.

Cette réalité est généralement anticipée par les décideurs au début de chaque projet de transformation digitale, mais peut se manifester de différentes façons.

De nombreuses entreprises sont confrontées à une croissance rapide de leurs volumes de contenu, pouvant désormais représenter plusieurs pétaoctets. Et le secteur des services financiers est particulièrement concerné. Les premiers systèmes ECM (Enterprise Content Management) n’ont simplement pas été conçus pour gérer des dizaines de milliards d’objets. Mais une plateforme de services de contenu (CSP) moderne dans le Cloud vous propose la flexibilité nécessaire pour répondre aux besoins de votre entreprise.

Différents facteurs ont entraîné une augmentation massive des volumes de contenus et données : réduction des coûts de stockage, puissance de calcul accrue et adoption de systèmes de stockage flexibles dans des Clouds privés ou publics. 90 % des données existant dans le monde ont été créées au cours des deux dernières années, et si cette tendance se poursuit, nous sommes certains de voir des situations où ces données ne sont pas distribuées efficacement vers les canaux adaptés. Des espaces de stockage aujourd’hui pertinents et efficaces risquent de se transformer en amas de données désordonnées.
Jason English, The New Stack

L’élasticité apportée par Amazon Web Services (AWS), Microsoft Azure et autres solutions du même type permet de répondre aux charges de travail en temps réel en faisant appel à un grand nombre de serveurs connectés sur des réseaux à haute vitesse. Les technologies proposées par ces fournisseurs de services Cloud proposent une puissance de calcul impressionnante et constituent une base idéale à la création de plateformes dynamiques et fluides, à l’image de la plateforme de services de contenu Nuxeo.

Notre plateforme offre également des fonctionnalités uniques de gestion des ressources : qu’il s’agisse de front-end, de back-end, de recherche ou de bases de données, des politiques d’ajustement séparées peuvent être appliquées aux différents services. Ce degré de personnalisation supplémentaire apporte des bénéfices indéniables. Par exemple, vous pouvez vous concentrer sur les activités de recherche (indexation) et le traitement des ressources pour gérer un pic d’activité ponctuel. Et pour supporter une ingestion de données en masse, vos ressources back-end peuvent être démultipliées pour optimiser la génération, la transformation, le transcodage et les opérations d’indexation. Cette flexibilité dans la capacité à monter en charge est absente des systèmes ECM monolithiques, non modulaires et incapables de gérer indépendamment leurs services. L’architecture Cloud-native de la plateforme Nuxeo répond à cette problématique en permettant de définir des politiques différentes pour chaque service.

Lors d’une présentation donnée au DCD Enterprise à New York, Jason Waxman, Vice-président et Directeur général de l’Intel Cloud Platform Group, prédisait qu’à l’horizon 2025, 80 % de toutes les opérations passeraient par des centres de données en hyperconvergence. Et de poursuivre, « À l’avenir, soit vous adapterez votre puissance de traitement à vos besoins, soit vous paierez quelqu’un pour le faire ».

Quel avenir pour la gestion d’importants volumes de contenus ?

L’architecture de la plateforme Nuxeo a été conçue pour répondre aux besoins des entreprises qui créent, stockent et gère des milliards d’objets. Réalisant que leurs besoins en matière de gestion de contenu nécessitent une autre approche, celles-ci abandonnent rapidement leurs anciens systèmes ECM sur site au profit de CSP modernes.

Le stockage, la gestion et la récupération du contenu ne constituent qu’une facette de ces plateformes nouvelle génération. Elles coordonnent également un large éventail de services afin de répondre aux pics et aux baisses d’activité. Ces services englobent l’ingestion et le traitement d’importants volumes de contenus, l’intégration de microservices permettant la visualisation et l’annotation du contenu, l’implémentation de l’intelligence artificielle pour l’automatisation des opérations et le filtrage du contenu ou encore le transcodage et la distribution des ressources multimédia. Et dans la plupart des cas, toutes ces tâches doivent être réalisées à un niveau global en tenant compte des particularités géographiques des clients, collaborateurs et consommateurs.

Une flexibilité encore plus poussée

La plateforme de services de contenu Nuxeo a été pensée pour exploiter au maximum le potentiel des services Cloud et bénéficier de la flexibilité avancée proposée par AWS et d’autres services similaires. Pour optimiser considérablement les tâches liées aux grands volumes de contenu, la plateforme intègre des services d’IA génériques, notamment ceux d’Amazon et Google. Mais nous proposons également des modèles d’IA et de machine learning par l’intermédiaire de notre service maison Nuxeo Insight.

Gartner, dans son Magic Quadrant for Content Services Platforms de 2019, distinguait la capacité à monter en charge de notre plateforme comme étant l’une de ses grandes forces : « Qu’il s’agisse de stockage ou de traitement du contenu, l’architecture flexible de Nuxeo permet de déployer des projets de grande envergure, pouvant concerner des milliards de documents. »

Dans son blog Gestion de contenu : les prévisions de Nuxeo pour 2020, Chris McLaughlin déclare également :

En 2020 et pour de nombreuses années à venir, notre plateforme continuera d’évoluer. Les solutions modernes doivent innover en continu grâce à une architecture modulaire afin de proposer de la nouveauté à leurs clients : technologies, microservices, intégrations clé en main et fonctionnalités.

Découvrez comment les performances de notre plateforme de services de contenu moderne peuvent vous aider dans vos projets.