Jackie Aldama

Faites la connaissance de Jackie Aldama, Implementation Engineer chez Nuxeo. Ingénieure logicielle dans l'âme, elle est capable d'écrire du code et de comprendre les objectifs opérationnels de nos clients pour les convertir en pré-requis, en actions et en projets d'implémentation.

Voici son histoire.

Q : Parle-nous un peu de ton parcours avant de rejoindre Nuxeo.

J'ai étudié l'informatique et les technologies de l'information à l'Université de Boston. Le développement logiciel est une de mes passions depuis longtemps. J'ai commencé par des cours de programmation de base lorsque j'étais enfant. Je n'ai pas eu d'ordinateur avant d'arriver au lycée, mais je me souviens que je faisais mes devoirs sur papier (oui, j'écrivais vraiment mes classes HTML et Java sur un cahier) jusqu'à ce que je puisse acheter mon propre ordinateur, qui était un Toshiba hyper lourd (quasiment 6 kgs) avec un écran 15 pouces. J'ai commencé ma carrière en Nouvelle-Angleterre en tant que développeuse Java et Web, et mon premier langage de programmation (et toujours mon préféré) est le Perl, même si je devrais probablement me remettre à niveau en expressions régulières :).

Q : Qu'est-ce qui te plait le plus chez Nuxeo ?

J'aime travailler chez Nuxeo pour de nombreuses raisons. C'est ici que j'ai pu rencontrer certaines des personnes les plus brillantes de toute ma carrière. Tout le monde déploie une passion et une volonté de réussir qui sont contagieuses et créent une atmosphère positive. Le caractère décentralisé de l'entreprise permet à Nuxeo de faire évoluer des groupes de personnes dans le monde entier avec des compétences et des expériences très variées. La plateforme est très facile à appréhender, car elle s'appuie sur des bases d'ingénierie solides. Les possibilités d'extension sont quasi infinies et il y a toujours des nouveautés à explorer.

**Q : Quel est ton rôle en tant qu'Implementation Engineer ? À quoi ressemble ta journée de travail classique ?

Tout dépend du projet sur lequel je travaille, donc chaque jour est différent ! Parfois je dois enchaîner les tâches techniques, comme concevoir un package personnalisé pour un client, corriger des bugs, revoir une interface ou réaliser des tests de performance, des analyses et des ajustements. Je passe également du temps à étudier les infrastructures dans le Cloud. Même si ma formation relève plus de l'ingénierie logicielle traditionnelle, je développe également mes compétences en services et en consulting. Comprendre les objectifs opérationnels de nos clients pour les convertir en pré-requis, en actions et en projets d'implémentation est un aspect de mon métier que j'ai moins étudié à l'école, mais dans lequel je prends beaucoup de plaisir aujourd'hui. Le mieux, c'est que je peux participer à l'implémentation après la planification et contribuer moi-même à la configuration ou au code ! Ce rôle me permet de profiter du meilleur des deux mondes et d'atteindre un bon équilibre entre la partie technique et métier.

Q : Est-ce que tu as reçu des commentaires ou des retours de clients particulièrement intéressants à propos de la plateforme ?

J'ai eu plusieurs conversations sincères avec des clients qui m'ont parlé de la puissance de notre plateforme et m'ont dit qu'ils étaient vraiment impressionnés par sa flexibilité. Mais observer l'adaptation et les interactions des utilisateurs avec la plateforme est de loin l'expérience la plus intéressante. Même les utilisateurs non techniques voient le potentiel de notre solution et se rendent compte que quelques configurations mineures pourraient grandement améliorer leur quotidien. Je pense que c'est vraiment important d'avoir une plateforme hautement flexible qui soit également très simple d'utilisation. À ce sujet, notre nouvelle interface utilisateur (Web UI) va dans la bonne direction. Ce que j'ai pu voir dans les interactions des utilisateurs avec la plateforme prouve vraiment que les actes sont plus éloquents que les mots.

Q : Qu'est-ce que tu aimes faire pendant ton temps libre ?

Je code pour le plaisir et j'aime jouer aux jeux vidéo de temps en temps (Guitar Hero, Age of Empires), mais je passe la plupart de mon temps libre à l'extérieur. Quelle que soit la saison, j'ai toujours été passionnée de randonnée, mais je suis de plus en plus intéressée par l'escalade et l'alpinisme. L'année dernière, j'ai fait l'ascension du Mont Rainier et du Mont Shuksan dans l'État de Washington. C'était relativement facile, mais il fallait une bonne endurance et une maîtrise du déplacement sur glacier. Je me prépare maintenant pour d'autres objectifs : au printemps, j'ai prévu d'aller dans les Rocheuses canadiennes pour escalader certains des chemins de glace les plus célèbres d'Amérique du Nord. J'ai tellement hâte !

Je suis également patrouilleuse de ski bénévole dans le Vermont. Il faut suivre une formation approfondie pour faire partie des patrouilles, un peu comme les ambulanciers, mais avec un accent sur les interventions d'urgence en plein air. C'est vraiment gratifiant de pouvoir venir en aide gens dans de nombreuses situations différentes.



Jackie Aldama



Jackie Aldama