Pour le meilleur ou pour le pire, nous vivons dans un monde fortement influencé par le digital. Lorsque je suis au restaurant et que tout le monde est rivé sur son smartphone, j’ai tendance à me dire que c’est pour le pire. Mais quand je pense à tous les progrès réalisés en matière d’accès à l’information, communication et collaboration et à l’amélioration de notre quotidien, je me dis qu’il y a également du positif.

Modernize Information Management

J’aime toujours échanger avec les gens sur l’importance de la transformation digitale et de ce qu’ils en retirent dans leur vie de tous les jours. Pour certains, cela se manifeste par de meilleurs services de santé et des traitements médicaux de pointe. Pour d’autres, c’est la possibilité de se faire livrer le dernier produit à la mode en 24 h grâce à Amazon.

Données ? Contenu ? Quelle différence ?

Tout commence par la possibilité de gérer et stocker efficacement l’information. On pourrait penser qu’il n’existe pas de différences : données, contenu, quel que soit le terme utilisé, c’est la même chose. Mais pas vraiment. Saviez-vous, par exemple, que 80 % des données sont en fait des données non structurées ? Tous vos documents, images, vidéos, textes, publications sur les réseaux sociaux, e-mails, etc. sont des données non structurées, donc du contenu.

Voici quelques chiffres pour soutenir mon propos. 90 % des données numériques existantes aujourd’hui ont été créées il y a moins de deux ans. 2,5 quintillions d’octets de données sont créés chaque jour (les experts estiment d’ailleurs que ce nombre devrait doubler tous les ans). Et plus de 80 % de ces données sont du contenu.

Alors pourquoi est-ce important ? Tout simplement parce qu’il n’y a aucune action au sein des organisations qui puisse fonctionner sans contenu. Et cela devient problématique lorsqu’on sait que pour stocker et gérer leur contenu, la plupart des organisations font appel à de nombreux systèmes, souvent coûteux, dépassés et inefficaces. Résultat, les utilisateurs perdent souvent beaucoup de temps à trouver l’information dont ils ont besoin. Et les tentatives de modernisation (systèmes de stockage dans le Cloud tels que Box ou AWS) n’offrent pas de solution satisfaisante.

S’appuyer sur les systèmes existants

Modernize Legacy Systems

Pour vraiment évoluer, les organisations doivent abandonner les solutions de fortune visant à combler les manques de leurs systèmes hérités et se tourner vers des plateformes modernes, capables de centraliser les ressources afin d’harmoniser la gestion de l’information de manière globale. Cette approche permet aux utilisateurs d’accéder rapidement au contenu où qu’il se trouve, tout en protégeant les informations confidentielles.

Et c’est ce type d’approche, plus moderne, qui permettra aux organisations d’être plus efficaces, pour leurs employés comme pour les citoyens qu’elles servent.

Dans mon prochain article, je vous présenterai un exemple basé sur une plateforme de services de contenu, les différentes façons de l’utiliser et ses avantages pour les organisations :

  • Extraction de la connaissance métier
  • Amélioration de l’efficacité opérationnelle
  • Raccourcissement du délai de rentabilité et diminution des coûts
  • Amélioration de l’expérience des citoyens
  • Conformité aux exigences réglementaires