L’arrivée du 21e siècle s’est accompagnée de nouveaux défis en matière de création et de publication des ressources numériques. L’atomisation et la réutilisation du contenu font partie de ces défis.

Dans son Market Guide for Digital Asset Management 2018, Gartner a identifié « la quête de la personnalisation multicanale en temps réel »[1] comme l’un des principaux défis pour les organisations souhaitant gérer leurs ressources dans un paysage technologique en pleine évolution.

Les solutions de gestion des ressources numériques (DAM) permettent aux entreprises de booster leur Content Factory (usine de contenu) facilitant l’exploitation de nouveaux canaux de distribution et la création de ressources. Ces solutions permettent d’automatiser la personnalisation du contenu afin d’innover et adopter une approche plus intelligente.

La création de contenu n’est plus un processus simple reposant sur des canaux de distribution basiques et un petit nombre de ressources. Même les plus grandes entreprises misent sur la personnalisation pour proposer du contenu en adéquation avec les besoins et l’identité de leurs clients.

Prenons un exemple : Coca-Cola a lancé sa campagne « Share a Coke » en 2011, parce qu’une dirigeante de l’entreprise avait été impressionnée de voir son prénom figurer sur l’emblématique canette rouge. Le slogan « Share a Coke » consistant à imprimer des prénoms sur les canettes Coca-Cola a eu un succès fou jusqu’en Australie et dans plus de 70 pays du monde.

Bien sûr, cette campagne a requis un nombre de designs personnalisés bien supérieur à ce que les entreprises avaient l’habitude de réaliser : tout d’abord avec 150 noms différents, puis avec de nouveaux noms ajoutés régulièrement (et des sondages permettant aux clients de soumettre les leurs). Quoi qu’il en soit, cette campagne est toujours d’actualité aujourd’hui…

La personnalisation a du bon, mais est difficile à mettre en œuvre

Mais pour de nombreuses entreprises, un tel degré de personnalisation est inenvisageable. La multiplication des livrables est simplement trop gourmande en ressources. Résultat ? Les initiatives de personnalisation qui pourraient mener à des expériences clients personnalisées et innovantes sont abandonnées avant même d’avoir vu le jour.

Se préparer au multicanal

Pour d’autres entreprises, la personnalisation passe par la multiplication des canaux de distribution. L’un de nos clients dans le secteur de la grande distribution a vu ses besoins exploser lors de son arrivée sur le secteur e-commerce. Chaque année, cette entreprise internationale réalise près de 2 000 modifications sur ses produits : changements d’ingrédients, tailles des produits, packaging, etc. Certaines modifications ne concernent qu’une région ou un pays, tandis que d’autres sont globales.

Chaque distributeur nécessite un ensemble spécifique de ressources, dans des formats tout aussi spécifiques. Et chacun possède des exigences propres. Pendant des années, multiplier les canaux e-commerce était difficile, voire impossible. La modification d’un seul ingrédient ou l’ajout d’une nouvelle mention légale pouvait nécessiter la mise à jour de centaines de ressources numériques, et chaque nouveau canal ajoutait une dose de complexité supplémentaire.

L’entreprise décide alors d’intégrer notre solution de DAM à son système de PIM (Product Information Management - Gestion de l’information produit). Désormais, les ressources e-commerce sont mises à jour automatiquement dès qu’une modification est réalisée. Ces changements peuvent ensuite être implémentés aux plateformes e-commerce afin de proposer aux clients des informations à jour. Notre client peut désormais proposer plus de produits sur les plateformes e-commerce et, dans le même temps, ajouter plus d’informations à ces produits.

Le marquage des ressources obsolètes pour révision est également facilité. Un utilisateur cherchant une ressource spécifique peut désormais en voir la version la plus récente et les anciennes versions sont clairement signalées. Les outils de comparaison permettent de facilement repérer les différences entre les versions. Bien plus, les métadonnées (tags permettant de classifier et retrouver une ressource) sont facilement copiées lors de la création de nouvelles versions.

Les workflows sont gérés nativement, facilitant les processus de validation créatifs ou juridiques.

Un besoin de solutions de nouvelle génération

L’histoire du DAM ressemble à celle de l’imprimerie. Lorsque l’écriture était la seule façon de copier des livres, chaque manuscrit était rare et précieux et représentait des mois ou des années de travail pour un scribe. Posséder quelques livres était un signe de prospérité, et seuls les plus riches possédaient des bibliothèques.

Les presses à imprimer, créées par Johannes Gutenberg, ont non seulement révolutionné l’imprimerie, mais également la façon dont nous créons le contenu en rendant les livres moins coûteux et plus rapides à créer. Par la suite, l’impression numérique et la mécanisation d’autres processus, tels que la reliure, ont démocratisé le livre de poche et créé de nouveaux genres répondant à des marchés de niches qui n’existaient pas un siècle auparavant. Aujourd’hui, les liseuses électroniques nous permettent de stocker l’équivalent d’une bibliothèque dans un appareil de la taille d’un livre de poche. Et elles ont également donné naissance à une nouvelle industrie, celle de l’auto-publication.

Les anciens processus manuels de gestion des ressources numériques (vous envoyez par e-mail une demande de mise à jour, quelqu’un crée les ressources et les renvoie par e-mail pour validation) créent des situations similaires à celles des scribes du passé. Lorsque les processus de création, validation et déploiement d’une entreprise sont entièrement manuels, leurs ressources numériques, tout comme les bibliothèques des scribes, sont généralement restreintes, désorganisées et difficiles à parcourir.

Les solutions de gestion des ressources numériques basiques stockent les ressources et facilitent leur utilisation. Elles stimulent la création de nouveaux contenus, tout comme les presses à imprimer de Gutenberg. Mais les solutions de DAM de nouvelle génération ont le potentiel de booster véritablement votre Content Factory.

Personnalisation avancée avec une plateforme de DAM de nouvelle génération

Personalization Digital Assets

Une solution de DAM moderne permet de décomposer les ressources en éléments distincts, pouvant être combinés automatiquement pour créer de nouvelles ressources envoyées en validation. Vous souhaitez réaliser un ciblage plus précis de vos ressources numériques pour proposer des expériences personnalisées ? Grâce au Digital Asset Management, la personnalisation de 150 canettes n’occasionne pas une multiplication des coûts par 150. Loin de là. Que vous utilisiez deux variantes ou 10 000, les coûts sont sensiblement les mêmes.

Vous souhaitez proposer des ressources personnalisées et à la demande à vos partenaires externes et services internes tout en minimisant les ressources créatives nécessaires ? Ce type de marketing en « self-service » est selon Gartner la clé des produits de DAM de nouvelle génération.

En ajoutant les fonctionnalités automatiques d’étiquetage et de création de métadonnées rendues possibles grâce à l’intelligence artificielle, la recherche ultra-rapide et la navigation avec prévisualisation, vous obtenez une bibliothèque organisée, complexe et interconnectée que Gutenberg n’aurait pas pu créer.

Une plateforme de DAM de nouvelle génération vous permet de tirer pleinement parti de vos ressources digitales. Contactez-nous dès aujourd’hui pour savoir comment accélérer la création, la personnalisation et le déploiement de votre contenu.

[1]: Gartner “Market Guide for Digital Asset Management” by Bryan Yeager, June 4, 2018


Gartner does not endorse any vendor, product or service depicted in its research publications, and does not advise technology users to select only those vendors with the highest ratings or other designation. Gartner research publications consist of the opinions of Gartner’s research organization and should not be construed as statements of fact. Gartner disclaims all warranties, expressed or implied, with respect to this research, including any warranties of merchantability or fitness for a particular purpose.