Fondée en 1911, la société Vidal est aujourd'hui un acteur majeur en Europe dans le domaine de l'informatique médicale. Environ 140 collaborateurs en France élaborent et mettent à disposition des professionnels de santé des informations sur les produits de santé, basée sur des référentiels validés, et conçoivent des outils d'aide à la décision thérapeutique favorisant le bon usage. A ce titre, Vidal gère un volume conséquent de données, structurées comme non-structurées.

Le contexte

Vidal fait face à de nombreuses contraintes pour sa production documentaire, qui influencent logiquement les choix en matière de gestion de contenu.
Le premier type de contrainte est la contrainte règlementaire, notamment en terme de traçabilité, qui impose à Vidal d'archiver et conserver les sources pendant plusieurs décennies. Les archives couvrent ainsi presque un siècle de documentation.
La seconde contrainte de Vidal en matière de gestion documentaire est la volumétrie de documents à adresser chaque année et leur variété de formats. Vidal doit traiter des milliers de documents de référence dans des formats différents, structurés comme non-structurés. Il est également nécessaire d'établir des liens entre les données structurées.
Enfin, les documents stockés dans l'entrepôt documentaire de Vidal doivent pouvoir être utilisables facilement par les différentes publications de Vidal, papier comme électroniques. De plus, chaque publication utilise des données en provenance de plusieurs entrepôts documentaires.

La solution

Après avoir utilisé Documentum pendant plusieurs années, Vidal a décidé d'abandonner cette solution dont le support et le coût n'étaient pas adaptés à ses budgets et à la taille de l'entreprise. Après avoir réalisé des prototypes sur Nuxeo et Alfresco, Vidal a préféré Nuxeo Platform pour les possibilités offertes par ses APIs et son mode de facturation plus souple.

Une utilisation comme moteur de gestion documentaire

Les utilisateurs n'ont jamais accès à l'interface utilisateur de Nuxeo, qu'il s'agisse d'ajout ou de consultation de documents. L'interface de Vidal Desktop est construite à partir dʼEclipse RCP (Rich Client Platform).
Le client riche développé par Vidal, autorisant une modularité forte, permet d'aller interroger plusieurs sources d'informations en fournissant une expérience utilisateur unifiée. Fonctionnant à partir de plugins, Vidal Desktop sera déployé sur le poste de l'utilisateur avec le jeu de plugins dont il a besoin en fonction des accès que son profil requiert.

Prochaines étapes

Vidal procède au remplacement progressif de ses anciennes applications de gestion de contenu par des applications basées sur les technologies Nuxeo.
Les prochains projets planifiés vont concerner l'utilisation de Nuxeo pour la gestion des documents Vidal sur les médicaments, et la migration des documents de référence qui arrivent chez Vidal, à raison de plusieurs milliers par trimestre.
Parmi les fonctionnalités que Vidal pense mettre en œuvre rapidement, la réplication asynchrone entre entrepôts documentaires, afin de garantir la sécurité des données en cas de problème sur un des sites de l'entreprise.

Pas le temps de tout lire ?

  • Utilisateurs
  • 5 dans un premier temps
  • Prévision : 30 à 50 utilisateurs en production complète Base documentaire
  • 100 000 documents après migration depuis Documentum
  • 15 000 nouveaux documents / an

Vous voulez en savoir plus ?